Le Cadre de Jeu

Il existe dans ce monde toutes sortes d'abominations. La race humaine est capable des pires vices, ne serait-ce qu'au nom du profit. Mais il est un mal qui outrepasse les pêchés des mortels, une malveillance privant à  jamais du salut comme de la grâce divine.

Ce mal s'est incarné dans une race de démons immortels issue de l'humanité depuis des temps immémoriaux. Ces créatures se sont vues attribuer au fil des siècles d'innombrables noms dont le plus commun est celui de vampire.

Les vampires arpentent les mêmes rues que les mortels, prédateurs de l'humanité entière, qui en un temps furent hommes mais dont le sang est devenu l'unique but de leur existence. Ils s'appellent la Famille car ils croient être apparentés par leur sang.

La nuit est leur royaume et ils y sont tout puissant. Là , aucun mortel ne saurait les défier. Ils ne peuvent mourir. Seule la lumière purificatrice du soleil peut les détruire.

Néanmoins, même les maîtres de toutes les créatures obéissent à  des lois. La Mascarade est le nom qu'ils ont donné à  la plus sacrée de leurs traditions. C'est un tissu de mensonge imposé à  l'humanité, l'affirmation si méticuleusement travaillée que les monstres et toutes leurs horreurs ne sont que des produits de l'imagination.

Ceux qui, parmi la Famille, ne soutiennent pas la Mascarade sont persécutés puis exterminés, telle de la vermine. La Mascarade est le voile du secret car les mortels ne s'inquiètent pas de ce qui n'existe pas ! La Mascarade protège ceux qui, en dépit de leur pouvoir, sont pourchassés par des mortels assez audacieux pour porter un regard différent sur le monde.

Les vampires possèdent une énorme influence sur les affaires humaines : le monde est leur scène et ses gens ne sont que des accessoires en leurs mains. Ainsi, les Semblables (ainsi qu'ils se nomment) jouent, conspirent, guerroient les uns contre les autres pour le contrôle des mortels.

Et cette lutte prend de nombreuses formes. Le Sabbat cherche par tous les moyens à détruire la Camarilla. Les Anciens manipulent leurs enfants comme l'on déplace des pions sur un échiquier. C'est un cercle vicieux où l'on est soit dominé, soit asservi !

Ce monde obscur, aux perspectives sombres, cet univers fantastique est un cauchemar Gothic-Punk, un monde fait d'extrêmes et de paradoxes. Non seulement ces démons immortels bataillent constamment entre eux, mais ils doivent aussi lutter pour préserver les vestiges de leur humanité perdue, lutte pour contrôler leur folie dévastatrice, lutte interminable qui à  tout moment peut voir surgir la bête, émanation prête à  détruire ce qu'il y a de mieux établi.

Les batailles de la Famille ne sont pas qu'une fiction, elles ne sont pas qu'un conte. Elles sont votre conte. Elles sont l'histoire où acteur et spectateur ne font qu'un. Car vous êtes le vampire et la Mascarade est entre vos mains...